Samedi 09 Février 2013 à 19:19 Inde 15 Commentaires Déposer un commentaire

Suite à un petit incident de serveur que nous ne pouvons régler en direct du Darjeeling, nous vous invitons à lire le précédent article "Une page se tourne mais l'aventure continue" avant celui-ci.

De même, si vous avez loupé des étapes depuis notre départ, nous vous rappelons que nous partageons régulièrement notre aventure, nos émotions et ressentis sur ce site, dans l’onglet « fiche pays ». Vous y trouverez nos carnets de voyage agrémentés de récits et photos.

Voici maintenant l'aventure VESTA en Inde en 5 images, bonne lecture et à très bientôt de Kathmandou! :)

Hindous, Musulmans, Sikhs, Bouddhistes, Chrétiens, Jains… aucun doute, l’Inde est un véritable kaléidoscope de religions! Une odeur d’encens, de bougies et de fleurs séchées flotte dans les temples. L’architecture des palais des Maharajas est œcuménique et juxtapose les étoiles de David, croissants islamiques et fleurs de lotus. Et c’est enfin au son des muézin que l’on s’endort souvent. Contrairement à nos églises assez austères il faut le reconnaitre, les lieux de cultes sont débordent ici de vie : on prie, on chante, on danse, on discute et parfois on y mange même en famille !

Et non ce n’est pas un mythe, les transports indiens sont bel et bien bondés. Des hommes s’accrochent aux portes et aux fenêtres, les sacs s’empilent sur les passagers ayant « la chance » d’être assis et en attendant que le trafic se fluidifie les langues se délient. Si à la fin de la journée la moyenne est souvent de 30 km/heure, nous n’en risquons pas moins notre peau. Les routes sont semées d‘embuches et les carrosses dans lesquels nous montons ne passeraient certainement pas le bon contrôle technique gaulois !

Que de couleurs et de saveurs dans nos assiettes, les apparences peuvent être trompeuses et c’est les papilles bien souvent totalement anesthésiées que nous sortons de table ! Si le casse-croûte baguette-rillettes-cornichons nous fait de plus en plus saliver, les expériences culinaires font aussi partie du lâcher-prise, stade incontournable de tout voyage. Nos repères changent peu à peu et qui sait, peut-être rentrerons-nous en France le sac-à-dos plein de Chapatis, de Dosas et d’Uttapams !

De lâcher prise nous parlions, l’exercice prend tout son sens au quotidien. Ici le rapport au temps est très différent et nous ne pouvons qu’admirer l’immense patience des Indiens. L’attente indéfinie ne leur fait même pas peur. Que le train soit retardé d’une heure ou de cinq, peu leur importe, dans tous les cas vous ne serez bien souvent pas informés. Quoi de plus cohérent dans un pays où un spectacle de danse traditionnelle Kathakali ou un match de Cricket peuvent vous prendre la journée ?! Comme on dit ici « No hurry, no worry. No chicken, no curry ! » :)

Si nous ne comptons plus les heures passées dans les transports (220h pour être exactes) et les petits déboires du quotidien, nous savons aussi qu’une personne bienveillante n’est jamais loin pour nous donner un coup de main. Le sourire et la chaleur de l’accueil que l’on nous réserve nous laissent parfois sans voix. Et cela correspond bien à la philosophie générale de notre voyage et des rencontres qui s’en suivent : on n’est jamais déçu quand on ne s’attend à rien. A chaque nouvelle aventure, notre leitmotiv est le suivant : NO EXPECTATION !

Enora, Anne-Maryse et Perrine

< Récents / Anciens >

Commentaires


  • Louis CARRE
    Mer 13 Février 2013 à 16:30
    Vous me donnez envie! Merci pour ces lignes qui nous transportent loin de nos quotidiens ennuyeux ( le mien en tout cas ).
    Bonne continuation!
  • Agnès M
    Lun 11 Février 2013 à 20:58
    Merci de nous faire rêver en même temps que vous voyagez, toutes les trois. Comme m'a dit une jolie vieille dame, quand j'étais une toute jeune étudiante infirmière : vous vous tricotez des souvenirs. Alors ne chômez pas : tricotez !
    Bises à toutes
  • christiane Tamiatto
    Lun 11 Février 2013 à 17:42
    bien contente de voir que vous êtes toujours aussi créatives même si la fatigue vous accompagne parfois ,
    deux mois de voyage itinérant avec de multiples rencontres et découvertes , qui dit mieux . J'attends avec plaisir la lecture de votre découverte , je crois du Népal
    belle route à vous trois , et au plaisir de vous lire et qui sait sur un chemin ou une plage dans le sud de la France , la maison est grande
  • Georges Tamiatto
    Dim 10 Février 2013 à 16:04
    Toujours heureux d'avoir de vos nouvelles, et heureux aussi de voir que l'accueil spontané que l'on a reçu au Kérala, même de parfaits inconnus, est une constante indienne. Même si l'inflammation des papilles est une réalité, pensez à rapporter des épices car ici tous ou presque nous en ont demandé.
    Si je suis bien en accord avec vos projets, vous devriez être bientôt au Népal.
    Bonne continuation
    Je vous embrasse
    Georges
  • CHRISTINE TOUTAIN
    Dim 10 Février 2013 à 0:16
    Je peux enfin me connecter à votre site !
    quel merveilleux voyage nous faisons en votre compagnie , votre regard est pur et vos sentiments chaleureux , c'est normal que vous recoltiez ce que vous semez : de la bienveillance
    bonne continuation , cette aventure ne vous lachera jamais de toute votre vie et vous vous constituez , là, un trésor que personne ne pourra vous prendre .
    bon vent.....

Déposer un commentaire